Conseil pratique : que faire en cas de dégât des eaux ?

Un dégât des eaux peut coûter très cher : il est important de réagir vite pour en limiter les conséquences. Certaines mesures peuvent sembler évidentes, mais la situation d’urgence peut engendrer des oublis qui se révèleront fâcheux.

Si l’origine de la fuite provient de chez vous, vous devez fermer le robinet d’alimentation en amont de la fuite, ou couper l’alimentation générale du logement. Il peut être utile de couper également l’électricité, certaines prises ou gaines intégrées aux mûrs pouvant être à proximité. Prévenez ensuite vos voisins susceptibles d’être directement ou indirectement touchés.

Si le dégât des eaux provient de l’extérieur, prévenez le voisin impliqué dans l’origine de la fuite, ou le syndic ou le gardien si elle provient des parties communes.

Contactez ensuite votre assureur habitation pour déclarer votre sinistre.

Vous pourrez ensuite éponger le surplus d’eau, mais veillez à conserver toutes les traces visibles et les biens endommagés jusqu’à la visite de l’expert.

Vous disposerez d’un délai de 5 jours pour adresser à votre assurance un état détaillé des dégâts et pertes occasionnés, complété par tous les justificatifs que vous pourrez regroupés, ainsi que le ou les constats amiables remplis avec vos voisins.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de vérifier l’ensemble des garanties couverte par votre contrat, les exclusions étant en générales nombreuses. Et si possible d’en prendre connaissance par anticipation, avant de subir un sinistre, pour éviter les mauvaises surprises.

Retour Actualité
2018-12-18T17:47:39+00:00

CONTACTEZ-NOUS